Préserver le patrimoine architectural grâce à la numérisation en 3D

L’architecture est un terme général pour décrire les bâtiments et autres structures physiques. Le domaine de l’architecture a beaucoup contribué à la société. Dans le passé, les établissements humains étaient purement ruraux en raison du manque d’architecture. Finalement, la découverte de l’architecture a transformé les sociétés rurales en villes urbaines.

Le patrimoine architectural est essentiel dans notre culture et a besoin d’être préservé en tant que partie intégrante de notre tradition. Il existe diverses méthodes et technologies utilisées pour préserver et présenter la structure architecturale. L’une d’entre elles est la technologie des modèles 3D. Les dessins bidimensionnels et les représentations d’architecture sont maintenant intégrés aux modèles 3D formés par la numérisation 3D.

Maquette Projet de Diplôme

Numérisation tridimensionnelle

L’enregistrement numérique des structures architecturales peut contribuer à la préservation du patrimoine architectural. Il y a certaines organisations qui prouvent qu’il est important d’enregistrer les monuments du patrimoine culturel et de fournir une documentation appropriée. La numérisation 3D est composée de multiples méthodes qui conduisent à l’enregistrement complet d’un monument. Les méthodes sont classées ci-dessous:

  • Technique empirique – Durant ce processus, les distances entre les points caractéristiques sur la surface du monument sont mesurées à la main. Ceci est la plus simple de toutes les méthodes, mais elle n’est pas assez précise.
  • Technique d’arpentage – Cette méthode utilise des appareils de mesure de haute précision comme une station Total, un système qui mesure des angles et des dispositifs de points caractéristiques à la surface du monument. Elle fiable et très précise. Elle fournit également un moyen simple pour mesurer les données.
  • Technique de balayage laser – sa méthode est la plus avancée. Elle utilise des scanners laser pour mesurer des quantités topographiques. Elle mesure également la direction d’une ligne reliant les points caractéristiques d’un monument. Les scanners peuvent évaluer la distance entre différents points. Elle est également fiable et très précise. Cependant, elle peut être coûteuse et n’est pas portable.
  • Photogrammétrie – Cette méthode peut être utilisée pour enregistrer les étapes du monument à partir de différentes périodes. Grâce à la photogrammétrie numérique, vous pouvez deviner des coordonnées 2D ou 3D à partir de photos à l’aide d’un logiciel de CAO. Elle est simple et bon marché, mais elle doit être combinée avec d’autres méthodes.

Toutes ces méthodes peuvent être appliquées à l’enregistrement de l’architecture culturelle. La numérisation 3D est un processus multidimensionnel où l’objectif principal est de préserver le patrimoine architectural et de promouvoir le contenu culturel.

 

 

2018-04-10T14:43:19+00:00

Leave A Comment