Le métal utilisé comme matériau dans la construction des maquettes d’architecture

Lorsque nous construisons des maquettes architecturales, nous utilisons des fils, des plaques, des profils et des treillis métalliques pour reproduire des structures, des constructions métalliques et des façades, et pour fournir une interprétation de notre idée sur le projet ou pour trouver un effet spécial. La base d’une maquette peut être, par exemple, l’aluminium; le terrain, les murs, les toits ou les aires de circulation, y compris les édifices entiers, peuvent être construites en assemblant des éléments métalliques de couleurs et de caractéristiques différentes. Si nous avions une grande variété de matériaux à portée de la main, cela pourrait nous motiver à faire des expériences intéressantes.

Dans ce cas, nous avons besoin d’outils spéciaux. Le matériau nécessite un travail effectué avec précision, ce qui implique un haut degré de précision des angles pour être parfait et les coupes pour être tranchantes. Pour plier et couper le métal, nous avons besoin des bonnes pinces et ciseaux. Lors de la coupe, du perçage et du fraisage, des lunettes de sécurité doivent toujours être utilisées!

Une technique importante pour l’assemblage de treillis, les ponts de convoyeur ou des structures entières est le soudage. Pour coller les couches de métal à d’autres surfaces, il est préférable d’utiliser les adhésifs indiqués. Sur les surfaces métalliques, des incisions peuvent être appliquées pour graver des motifs graphiques de la même manière que dans le cas du méthacrylate. Le meulage, le polissage et le brillant améliorent l’effet produit par le matériau. Le laiton et le cuivre peuvent être colorés par des procédés chimiques. Le zinc et le chromate sont fabriqués dans des ateliers spéciaux.

2018-04-02T20:13:30+00:00

Leave A Comment